banner
Centre d'Information
Vous serez étonné par nos prix abordables et notre qualité supérieure.

Top 10 des meilleures entreprises textiles en Inde en 2023

May 26, 2023

L'Inde est l'un des plus grands producteurs de textiles et de vêtements au monde. Les consommateurs du monde entier importent des textiles d’Inde en raison de la haute qualité des tissus et des prix abordables.

En comparaison, après l’agriculture, le secteur textile en Inde fournit du travail, de l’argent et de l’emploi à un grand nombre de personnes. La meilleure chose à propos de cette industrie est qu’elle est dès le début une industrie autosuffisante, qu’elle fabrique des matières premières ou qu’elle les vende en augmentant la décoration de ces produits, cette industrie renforce et responsabilise l’économie indienne à tous les niveaux.

C'est également un fait important que toutes les maisons célèbres de l'Inde comme Tata, Birla et Ambani ont démarré et prospéré à partir de cette industrie textile.

En termes simples, le sens direct du textile est « tissu tissé ».

L'industrie textile est une industrie qui comprend de larges segments tels que la recherche, la conception, le développement, la fabrication et la distribution de textiles, d'habillement et d'habillement. Le secteur textile indien est l'une des industries les plus anciennes de l'économie indienne, datant de plusieurs siècles.

Les liens étroits de l'industrie textile avec l'agriculture (pour les matières premières telles que le coton) et la culture et les traditions anciennes du pays en matière de textiles la rendent unique par rapport aux autres industries du pays. L'industrie textile indienne a le potentiel de produire une grande variété de produits adaptés à différents segments de marché en Inde et dans le monde.

Structure et développement de l'industrie textile indienne

L'industrie textile de l'Inde est l'une des plus grandes industries de l'économie. En 2000/01, les industries du textile et de l'habillement représentaient environ 4 pour cent du PIB, 14 pour cent de la production industrielle, 18 pour cent de l'emploi industriel et 27 pour cent (Hashim) des recettes d'exportation.

L'industrie textile indienne est également importante dans le contexte mondial, juste derrière la Chine pour la production de fils et de tissus de coton, et l'Inde occupe la cinquième place pour la production de fibres et de fils synthétiques.

Contrairement à d'autres grands pays producteurs de textile, le secteur textile indien se caractérise principalement par des entreprises de filature, de tissage, de finissage textile et de confection à petite échelle et non intégrées, dont beaucoup utilisent des techniques jusqu'ici séculaires.

Certaines entreprises, pour la plupart de grande taille, opèrent dans le secteur « organisé », où les entreprises doivent se conformer à plusieurs réglementations gouvernementales en matière de travail et fiscales. Cependant, la plupart des entreprises opèrent dans le secteur « non organisé » à petite échelle, où les réglementations sont moins strictes et sont plus facilement volées.

La structure unique de l’industrie textile indienne est due à un héritage de politiques fiscales, de travail et autres politiques réglementaires qui ont toujours favorisé les petites entreprises à forte intensité de main-d’œuvre tout en discriminant les opérations à plus grande échelle et à plus forte intensité de capital.

Cette structure est également due à des réglementations historiques visant à répondre aux besoins des consommateurs indiens, essentiellement à faibles revenus, plutôt qu'à ceux du marché mondial. Les réformes politiques, qui ont débuté dans les années 80 et se sont poursuivies jusque dans les années 90, ont donné lieu à des gains significatifs en termes d'efficacité technique et de compétitivité internationale, en particulier dans le secteur de la filature.

Il reste toutefois de nombreuses possibilités de réformes supplémentaires susceptibles d'améliorer l'efficacité et la compétitivité des secteurs indiens du tissage, du finissage textile et de l'habillement.

Départements de l'industrie textile

1. Tournage

Le processus de transformation de fibres synthétiques ou naturelles en fil est appelé filage. Le simplex, le cadre en anneau, la salle de soufflage, l'étirage, le cardage, le peignage et le simplex ne sont que quelques-uns des procédés utilisés dans la filature. Lors du processus de filage, tout commence dans la salle de soufflage. La balle de coton est ouverte, lavée, mélangée ou mélangée en une couche uniforme d'une longueur particulière. Voici le cardage. Le « cœur » de la filature est souvent appelé cardage. La troisième étape est le dessin. À cette étape, les éclats sont combinés, multipliés, nivelés et étirés. L'étape suivante est le peignage. Il s'agit d'une technique permettant de nettoyer, de paralléliser et de nettoyer les fibres courtes et les impuretés des fibres.